Aller au contenu

Noémie Géron

Collaboratrice artistique, artiste intervenante

Après ses études à l’EDT91, et à l’université Paris III Sorbonne Nouvelle, elle  se forme à la marionnette au Théâtre aux Mains Nues. Elle commence à travailler en 2009 comme assistante à la mise en scène et accessoiriste avant de devenir responsable des formations au Théâtre aux Mains Nues. Elle est initiée à la construction de marionnettes par Emilie Valantin et Greta Bruggeman, et au théâtre d’ombres lors de la création de KO debout mis en scène par Jean-Pierre Lescot.
Elle passe le CAP d’accessoiriste réalisateur en 2018.

Elle est co-fondatrice du collectif NAPEN en 2012, au sein duquel elle expérimente et produit la plupart de ses créations. A partir de 2015, réalise éléments de décors et marionnettes et constructrice pour le CDN Le Fracas, Le théâtre du passage, la compagnie Comme Si, La magouille, Le Puppet Sporting Club et la cie Caravelle Project. Elle est régulièrement sollicitée comme regard extérieur. Elle transmet la construction et la manipulation de marionnettes à différentes publics (au Théâtre aux Mains Nues, à l’EDT 91, à l’Hypokhâgne du lycée Joliot Curie de Nanterre, à l’IRTESS de Dijon).

De 2020 à 2024, elle mène des recherches autour de la construction et des matériaux à l’usage des marionnettistes au sein de la chaire ICiMa. Dans ce cadre, elle réalise des interviews d’artistes, constructeurs et constructrices (disponible sur le Portail des Arts de la Marionnette), elle réalise une étude sur les ateliers et développe une démarche d’éco-conception pour les ateliers de l’ESNAM. 

A partir de 2024, elle collabore avec la cie Tro-héol autour de la mise en place de projets d’éducation artistique au long court et pour la réalisation des journaux de création de la compagnie.