Sélectionner une page

la ballade de Dede

« …ce spectacle joue avec nos peurs les plus refoulées, évoque l’amour, la mort, la solitude et l’éternité. C’est épouvantable, tragique et magnifique. » Le Figaroscope, juillet 2001– Dominique Duthuit

La Ballade de Dédé n’est pas une histoire de vampire, mais l’histoire d’un vampire, le nôtre : Dédé.
La nuit tombe, comme chaque soir, le crépuscule est l’espoir de retrouvailles enamourées.
Dédé, notre héros, vampire facétieux transis d’amour, fraîchement sorti de son cercueil se prépare pour son escapade nocturne. Il espère que sa bien aimée (une vraie princesse en chair et en os) l’invite à le rejoindre ; et pouvoir ainsi lui présenter les honneurs de son art vampirique !
Mais un événement inattendu rendra son envol impossible. Retrouver la victime de son cœur avant le lever du jour sera une question de vie ou de mort…

MENTIONs

Mise en scène Martial Anton.
Avec :
Daniel Calvo Funes
Séverine Coulon
Christophe Derrien
Régie Son et Lumières: Martial Anton
Scénographie, marionnettes et accessoires :
Cie Tro-héol